Sélectionner une page
taxe d'habitation sur les résidences secondaires

La taxe d’habitation sur les résidences secondaires va vous ruiner…

Catégorie : Article publié le 27 mars 2018 par Romain, fondateur de My Easymo.

Vous êtes propriétaires d’une résidence secondaire ? La suppression de la taxe d’habitation est prévue pour 2020 alors que la majoration de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires s’envole jusqu’à plus de 60 % ? Tel est le programme pour lutter contre le manque de logements dans les zones tendues et les locations touristiques de type AirBnb.

Qui est réellement concerné par cette hausse ? Est-ce définitif ? Comment en échapper ? Nous vous livrons tous !

Pourquoi augmenter la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ?

Solution apportée aux maires de France, cette augmentation de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires inquiète de nombreux propriétaires. Paris, Bordeaux ou Nice font déjà partie des villes ayant voté cette augmentation de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires à son plafond (soit une majoration de 60%). Alors que jusqu’à présent, les villes ayant opté pour cette surtaxe la faisaient à hauteur de 20%.

Le premier objectif de cette hausse est de permettre un accès à la propriété plus abordable. En effet, cette mesure s’applique dans des villes dynamiques ou le marché de l’immobilier y est très tendu. La liste des communes se trouve ici. C’est une question d’offre et de demande. À paris, si les propriétaires de résidences secondaires décident de vendre leur logement, le nombre de biens disponibles sur le marché va doubler et les prix de l’immobilier à paris pourraient baisser de 20% ! Une excellente nouvelle pour les primo-accédants qui souhaitent devenir propriétaires à Paris sans travailler 27h par jours.

Deuxième objectif, dissuader les propriétaires de résidences secondaires, de laisser leur logement vacant et de transformer certaines communes en villes fantômes hors saison. Les prix de l’immobilier dans certaines communes en bord de mer ou à la montagne sont basés sur la rentabilité possible d’un investissement en location saisonnière, donc bien plus élevés que ce que peuvent se permettre les habitants qui y résident toutes l’année. Aller faire un tour hors saison un mardi aux alentours de Royan en Charente-Maritime, vous pourriez ne croiser personne pendant un bon bout de temps…

Troisième objectif, anticiper la perte sèche de recettes lorsque la taxe d’habitation aura été abolie. Prévu pour 2020, le gouvernement souhaite supprimer la taxe d’habitation pour de nombreux ménages (un article sera édité à ce sujet dans peu de temps, je vous invite à vous inscrire à la Newsletter de My Easymo pour en être informé !). Ce qui représente plusieurs millions d’euros par an pour certaines collectivités. Encore un trou dans le budget qu’il faut bien combler par quelque chose…

Vous souhaitez vendre votre bien sans honoraires, sans mandat et sans engagement ?

taxe d'habitation sur les résidences secondaires

Est-ce que cette majoration de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires sera définitive ?

Comme nous venons de le voir plus haut, la taxe d’habitation sur les résidences principales est amenée à disparaître pour de nombreux propriétaires. Donc logiquement, une “surtaxe” sur ladite taxe d’habitation devrait également disparaître au cours des prochaines années.

Mais ça, c’était sans compter sur la détermination de Anne Hidalgo, mairesse de Paris, et Alain Juppé, maires de bordeaux. En effet, les deux maires militent pour la création d’un nouvel impôt pour remplacer la surtaxe sur la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. En même temps, d’après les chiffres communiqués par le cabinet d’Anne Hidalgo, la surtaxe d’habitation a rapporté plus de 63 millions d’euros à Paris en 2017.

De plus, pour le moment, cette taxe n’est pas assez élevée pour faire reculer les particuliers ayant décidé de devenir propriétaire d’une résidence secondaire. En moyenne, cette taxe n’équivaut qu’à “seulement” 600 € d’augmentation sur une année. Le gouvernement se dit prêt à durcir cette mesure et multiplier son coût par 4 ! Le but est donc bien de convaincre les propriétaires qui ne viennent que quelques semaines par an à vendre leur logement et opter pour une location saisonnière ! Le risque d’une telle augmentation ? Faire fuir les investisseurs, réduire le nombre de logements disponibles à la location saisonnière, ce qui va automatiquement conduire à  une augmentation des prix des locations et donc réduire le nombre de touristes…

taxe d'habitation sur les résidences secondaires

Comment échapper à la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ?

Heureusement pour de nombreux propriétaires, tout le monde n’est pas concerné ! Vous pouvez, si votre bien se trouve dans une commune ou s’applique cette majoration de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires, vous pouvez demander à en être exonéré dans les cas suivants :

  • Vous êtes contraint, en raison de votre activité professionnelle, de résider dans un lieu différent de celui de votre habitation principale
  • Vous avez conservé la jouissance exclusive de votre bien, vous ne dépassez pas certains plafonds et vous habitez en maison de retraite ou un établissement de soins de longue durée.
  • Vous ne pouvez pas affecter votre logement à un usage d’habitation principale pour une cause étrangère à votre volonté. (Travaux pour une opération d’urbanisme, ne dispose pas des équipements nécessaires à une occupation habituelle …)

Si votre situation correspond à un de ces critères, vous pouvez donc faire une réclamation ! Mais pensez tout de même à payer le montant de la taxe, car si votre demande est rejetée, le montant initial sera majoré du retard de paiement. 😉

Pour récapituler, cette majoration sur la taxe d’habitation sur les résidences secondaires risque de ne pas être temporaire, mais bel et bien remplacée par un nouvel impôt peut-être plus élevé encore. Pour rappel cette majoration est passée de 20% maximum à 60% maximum. Elle s’applique sur de nombreuses villes dont le marché immobilier est très tendu (liste disponible ici). Vous pouvez en échapper si vous n’êtes pas assujettie à la taxe d’habitation classique ou si vous présentez certaines caractéristiques.

Dites-nous en commentaires si vous êtes plutôt pour ou contre cette mesure !

Si vous connaissez quelqu’un, propriétaire d’une résidence secondaire, vous devriez peut-être lui montrer cet article ! Les boutons de partage sur les réseaux sociaux sont juste en dessous.

Fondateur de My Easymo.

Après 2 ans d’immobilier et un BTS profession immobilière, j’ai décidé d’apporter mon aide aux propriétaires d’une manière différente. Découvrez ce que nous faisons sur la page d’accueil !

D’autres articles sur l’immobilier que vous pourriez aimer :